Archives pour la catégorie « Tristesse »


123456

Je ne suis plus qu’un loup errant…

Aujourd’hui je me débats avec moi même, ne savant pas où aller.
Je ne sais pas quoi faire, ou quoi penser …
Je ne suis qu’un pauvre loup, seul, errant dans l’immensité de la toundra enneigée….Je suis solitaire et je me perds dans mes propres pensées …

Qui a t’il comme destin pour moi? Qui a t’il qu’il m’attend? Que l’avenir me reserve ?

Serais je bien considéré un jour ? Serais je pret à faire confiance à nouveau?

Me voilà donc perdu avec mon esprit dans cet espace vide, le loup seul dans la neige représente bien …

loupdesneiges.jpg

…Toi…

Toi qui m’a fais réver,
Toi qui m’as endormi,
Toi qui voulais tout lacher pour moi,
Toi qui me disait que je te manquais sans cesse,
Toi qui me disait tout un tas de belles choses,

Toi qui m’as menti,
Toi qui en l’espace de quelques minutes a tout dénigré ce que tu avais dit,
Toi qui a préféré me jeter pour ton interet,
Toi qui n’as pas compris qu’un couple était deux personnes,
Toi qui me fait souffrir…

Toi qui m’as poussé à bout,
Toi qui me dit que je suis méchant à cause de sa,
Toi qui ne comprend pas le mal que tu engendres,
Toi qui crois que tu as le droit de tout faire,
Toi qui me méprise car je réclames des choses plus justes,

Si toi lit sa, comprendre que moi ai déjà trop vécu ce genre de choses….

La « vie » après sa…

Après mettre fait joliment larguer par celle que je croyais être comme acquise (comme quoi…). Mon gout pour la vie n’avait jamais été aussi bas, alors j’ai pris ma moto, j’ai foncé, droit vers un mur. J’étais à plus de 120 kilomètres heures, quand j’ai pensé à ce que me disais ma meilleure amie dans ma tête.
Je me suis dit quelle allais pleurer sans moi…. (Je sais c’est con), donc ayant songé à elle, j’ai freiné de mon mieux. Le mur formait un virage très sec, j’ai réussi à le prendre de justesse et je suis reparti tranquillement chez moi.
J’avais connu mon amie, environ 15 mois auparavant et depuis, on échangeait une belle amitié via le net cependant, et oui sa arrive de se faire des amis sympa sur la toile.

Une semaine s’est passée, avec l’aide de cette amie, je me suis remis dans les rails un peu…

J’ai rencontré une fille, et on songeait vraiment à se mettre ensemble, on se ressemblait pas mal etc.
Un soir j’ai été rejetée par elle, sans raison, j’ai donc dû faire une croix dessus. J’ai appris quelques temps après les raisons de ce « rejet », disons quelle n’a pas un sort enviable… (Par respect pour elle, je ne dirais rien de plus).

Voilà pour l’instant, enfin je veux dire à ce moment là dans l’histoire j’ai le cœur brisé…La routine….

Edition de l’article : A la demande de cette fille, je devrais développer plus…
Je dirais simplement, que nous nous sommes parlé, et en quelques jours des sentiments profonds se sont développés. On avait dans l’optique de se mettre ensemble, on en parlait sérieusement. Et au moment où nous étions enfin décidé à le faire, elle est devenue agressive et avais l’air d’une folle, désolé pour cette expressions mais je l’ai ressentis ainsi sur le coup.
On ne sait plus parler quelques temps, quelques semaines, voir un peu plus.
Lorsqu’elle est revenue me parler, évidemment sa à chauffer, ne comprenant pas pourquoi, elle avait fait tout sa. J’avais une opinion très négative.
Et un jour, elle s’est décidé à m’expliquer, je ne pardonne que rarement ce genre de comportement. Mais là c’est ce quelle à vécu et la peur qui la tenaille tous les jours qui l’on fait réagir ainsi.
Aujourd’hui je sais que tu as pris peur, aujourd’hui je sais que tu es quelqu’un qui en à bavé….Je t’ai pardonné a l’instant où j’ai compris ce qu’il avait…

J’espère avoir assez développé…

Allez puisque je suis censé être un panda à ce moment là :                        panda.jpg

Un grand faux espoir…

23690070131.jpgJ’arrive à 21 ans, ma vie traine des pieds (Non je ne suis pas fan de cette merde de chanson à la con, chantée par une …)
J’enchaine les journées de boulot, un vrai zombie, plus rien ne m’intéresse.
Je vis ma vie de plus en plus lourdement, songeant à me faire péter la tête sérieusement avec un bon calibre.
Ma mère prit le net chez nous, et j’ai commencé à être présent sur le net.
J’ai rencontré une jeune fille de ma région dessus, tout à été très vite entre nous…Plusieurs moi se sont enchainé, après moult péripéties, on commençait à apprécier notre couple, plus rien ne semblait pouvoir nous séparez… Enfin je le croyais…On le croyais ?
Mais les choses se sont compliquées, on a eu tout deux notre rythme de vie changer d’un coup…
Elle est entrée dans une école supérieure à la sienne, et là sa à commencé à changer :/…

Le problème c’est comment gérer un individu (moi en l’occurrence) qui ne sait plus se tenir car il se sent trahis ?

En tout cas, elle ne m’aidait pas non plus, la semaine on était pas ensemble, elle trainais avec des mecs, beaucoup trop….. Je ne penses qu’aucun mec sur terre, n’aurais sù le supporter……

Je ne vais pas trop détaillé, j’ai trop mal.
J’avais simplement trouvé un espoir pour ma vie, j’y croyais vraiment :’(…

Après presque un an avec elle, madame décide de me laisser, car elle en avait « marre »…. Voilà ….

Autre coup dur…

Je suis sorti du lycée, je venais d’avoir 19 ans, et comme je l’ai expliqué dans le précédent paragraphe j’ai cherché du boulot, tant bien que mal.
J’en ai trouvé quelques mois après, un contrat de neuf mois qui me conduirait jusqu’a septembre de l’année suivante…
Donc je bosse et commence à perdre cette flamme qui est en moi. Je ne parle pas de la haine qui elle toujours de plus en plus présente, mais je parle de la fougue qui me là faisait évacuer un tant soit peu.
Donc je me retrouve à un peu plus de 20 ans mon contrat touchant presqu’à sa fine, le big boss de la boite (pour faire mieux que patron lol), m’annonce avec vils regrets qu’il ne pourrait me garder car il y a avait un manque de boulot énorme à ce moment là.
Alors étant dernier arrivé forcément je me suis fais jeté très gentiment de la boite.
Me revoilà au chômage, je cherche du boulot en vain, au bout d’un mois ou deux je me décide, je voulais être gendarme.

Commence un long parcours administratif, des multiples rendez vous, des tests etc.
Je réussi tout les tests, même haut la main, c’était indiqué d’excellent résultats sur mes rendus envoyé par courrier.
Je reçois même mon invitation pour aller à l’école de Montargis.
A cette époque, je parlais beaucoup avec mon grand père, gravement malade, il était mon seul ami à vrai dire, un saint homme. Je lui avais annoncé que j’allais devenir gendarme, son visage s’était illuminé.
On a dû l’emmener a l’hôpital où il finit par s’éteindre (le jour de mon saint, quel belle ironie du sort…)…
J’ai donc reçu mon invitation pour l’école, une grosse semaine après sa mort je crois…
Je suis même allé au cimetière, lui dire a voix basse, car je m’étais dit que s’il m’entendait, il serait heureux pour moi.

Dans cette lettre, il y avait une visite médicale à faire, dans une caserne pas loin de chez moi, avant de partir à l’école prestigieuse de Montargis.
Je me revois dans la salle d’attente, un sergent/instructeur de Montargis justement, attendant aussi, car il habitait le Nord, il était en permission et devait faire aussi une visite.
On avait discuté, il m’avait même dit, sa se voit tout de suite, tu feras un bon élève, ne t’inquiètes pas.
J’étais plein d’espoir…
Seulement, je rentre pour la visite médicale, avec mon petit gobelet à pisse…
Audition ok, yeux ok, équilibre ok, bref tout ok quoi …Avec l’infirmière…

Mais ce n’est pas tout, après avoir passé sa, je me retrouve devant le médecin, qui me fait faire plein de truc loufoques.
Il regarde mes chevilles, et c’est là que sa à merdé…J’ai ai une qui part en couille :/… Vous savez une très légère rotation du tibia qui fait que mon pied droit n’est pas tout à fait dans l’axe. Mais sa m’a jamais gêné pour quoique se soit, ceci dit…

Bref je me suis fais recaler pour sa, et il à chercher aussi, il m’a dit que mon cœur battait un poil trop vite aussi, je lui rétorquais que c’étais normal que ma vie était en jeu. Il m’a dit je comprends, recaler m’as t’il dit … (j’adore son sens de la compréhension celui là).

Je suis sortie du bâtiment pour les visites me retenant de pleurer, et je suis revenu à la voiture, ma mère m’avait gentiment accompagnée et m’attendait.
Je pleurais, elle m’a dit j’ai compris…

Donc voilà, j’avais l’impression d’être un raté, et depuis je n’ai plus aucune motivation….
Je me suis mis à rechercher du boulot dans ce que je sais faire et à travailler parfois…Car il y a toujours un moment où je pète les plombs, car se que je fais me fais chier royalement…

loupmort.gif


123456

Droits D’auteur

Respecter les droits d'auteur. "Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...]. Article L. 123-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur jouit, sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire. Au décès de l'auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayant-droits pendant l'année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent." Merci de respecter ces lois Matristesse.unblog.fr luttera contre le plagiat et poursuivra éventuellement tout copieur qui persistera à s'approprier les œuvres du blog, son contenue ou le concept. Pour ceux qui tenteraient quoi que ce soit sachez que votre adresse ip n'est pas votre amie...

« Image d’humeur »

« Image d’humeur »

================================ Je suis un rejet, un rejet de cette société! Haïs pour ma dégaine, Haïs pour mes idées! ================================ Ce monde ne laisse pas le choix, Esclave ou Hors-la-loi... ================================

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Bienvenue dans mon monde |
Jenesaisrienmaisjediraistout |
Mes aventures (extra)ordina... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Régime DUKAN
| evil
| légendes et curiositer